BIENVENUE SUR MON BLOG,


Je présente ici mon travail actuel et celui du passé.

N.B.Fiez-vous aux mesures inscrites sous les images, certains tableaux sont plus grands ou plus petits qu'ils en on l'air!

Merci et bon visionnement.



Delphine




prochaine exposition

prochaine exposition

Delphine Gélinas vue par Joseane Brunelle

Delphine Gélinas.

Artiste dans l’âme, être à part ineffable, délicieusement inspirée par la vie, Delphine est issue d’un monde où l’art sous toutes ses formes est omniprésent. Son enfance bercée par les créateurs multiples qui peuplaient son quotidien, l’artiste a très tôt entamé son parcours, exprimant une large palette d’émotions et offrant une optique infusée par sa culture puisée dans les trésors de sources hétéroclites, au hasard de ses passions, de ses voyages et de ses projets. Une contemplative pratique à l’imagination fertile, ses réflexions orientent son œuvre, dévoilent sa sensibilité et son désir de voir s’épanouir harmonie et paix sur notre planète en plein bouleversement.

Ses toiles aux parfums d’orient, aux contrastes mélodieux et aux rythmes parfois tribaux, nous transportent dans un univers qui interpelle, charme et rassérène. Delphine sollicite et évoque l’espoir, quelle que soit la conjoncture. Positive de nature, elle recherche l’agréable, elle célèbre la beauté ainsi que la possibilité d’un monde meilleur.

Son amour de la matière se manifeste dans son œuvre. Delphine s’immerge dans chacun de ses tableaux, s’identifiant viscéralement à un souvenir, une pensée, un désir ou encore à l’amour qu’elle porte à ceux qui l’entourent. Imprégnée d’un lyrisme sensuel, elle conçoit ses toiles avec enthousiasme et fougue. Des bleus-noirs profonds jaillit une lumière rayonnante, les horizons déclinent en riches camaïeux de bleus, les masses de couleurs chaudes se détachent de fonds ouvragés, mystérieux. Avant tout, l’oasis prédomine dans l’œuvre Gélinas.

À l’aube d’un nouveau tableau, remplie d’espoir et de confiance, l’artiste s’impose un défi, fascinée par un médium, séduite par une consistance, exaltée par le moment. Elle pose un regard frais sur l’humanité. Fruit de la fusion de l’ébénisterie, de la haute couture, de la peinture, du théâtre et du processus cinématographique, cette artiste démontre sa polyvalence en évoluant avec aisance à travers ces univers, démantelant sans peine les frontières culturelles, orchestrant avec fièvre formes et couleurs.

Son œuvre, affranchie des contraintes temporelles et géographiques, nous révèle les influences qui ont façonné son cheminement : la majesté de l’art japonais, la fantaisie de Leonor Fini, la spiritualité de Rothko, et probablement de manière plus fortuite, la vitalité du groupe des 7. En se recueillant devant une des oeuvres de Delphine, on a l’impression de faire un merveilleux pèlerinage, d’explorer des lieux lointains et voisins et surtout, de précieux souvenirs. Bon voyage!















Petit mot


Dans ma recherche, je viens de tomber sur un texte ancien de cet
artiste philosophe chinois, il te convient si bien...


Francine Vandelac


" La poésie est de la peinture sans forme et la peinture une poésie sans mot. Seul sera vraiment peintre celui qui aura su méditer des années, s'identifier à l'objet de son étude et devenir lui-même arbre...torrent...herbe...brume et oiseau."


( Kuo Hsi, traité du paysage, 1050)

Le ravin

Le ravin
acrylique sur bois (40" x 20") 2016

"Première neige"

"Première neige"
Acrylique sur bois (20"x28") 2016

"L'Orée du bois"

"L'Orée du bois"
Acrylique sur bois (12"x48") 2016

"Le ciel de nuit"

"Le ciel de nuit"
Acrylique sur bois (30"x12") 2016

"Le lac noir"

"Le lac noir"
Acrylique sur bois (48"x20") 2016

"La vallée"

"La vallée"
Médiums mixtes sur bois 20"x60" (2016)

"La pluie"

"La pluie"
Acrylique sur bois (30"x12") 2015

"Horizon"

"Horizon"
Acrylique sur bois (48"x28" ) 2015

"Charbon"

"Charbon"
Médiums mixtes sur bois (12"x30") 2014

"Les tourtereaux"

"Les tourtereaux"
Acrylique sur toile (60"x40") 2013

"Crépuscule"

"Crépuscule"
Médiums mixtes sur bois (48"x70") 2013

"Bivouac"

"Bivouac"
Acrylique sur bois (20"x48") 2013

"Canicule"

"Canicule"
Acrylqie sur bois (20"x40") 2013

"Volutes"

"Volutes"
Acrylique sur bois (40"x20") 2013

''Seuls au monde'' (collection privée)

''Seuls au monde'' (collection privée)
Acrylique sur bois ( 48''x12'') 2010

''Au delà de tout''

''Au delà de tout''
Acrylique sur bois ( 48''x12'') 2010

La sieste (du parc Gold)

La sieste (du parc Gold)
acrylique sur bois (71"x48") 2010

"La neige de Pierre"

"La neige de Pierre"
Mediums mixtes sur bois (12"x28") 2012

''L'aube''

''L'aube''
Médiums mixtes sur bois (48”x12”) 2009

''Le jardin de nuit''

''Le jardin de nuit''
Mediums mixtes sur bois (80''x24'') 2009

''Deep inside her head'' (collection privée)

''Deep inside her head'' (collection privée)
Mediums mixtes sur bois (48''x24'') 2008.

''Le repos de Rose-Alice''

''Le repos de Rose-Alice''
Acrylique sur bois (20''x40'') 2009

''C (l'unique)''

''C (l'unique)''
mediums mixtes sur bois (36''x60'') 2007.

''Nuits mauves sur la rivière'' (Collection privée)

''Nuits mauves sur la rivière'' (Collection privée)
médiums mixtes sur bois (48''x96'') 2007

''Hommage à Tàpies'' (Collection privée)

''Hommage à Tàpies'' (Collection privée)
Mediums mixtes sur bois (48''X22'') 1995

''le temps flotte (so do I)''

''le temps flotte (so do I)''
acrylique sur bois ( 24''x48'') 1997

''S'', Canicule sur le balcon ( 2008)

''S'', Canicule sur le balcon ( 2008)
Mediums mixtes sur bois, 48''x96''

''Fun dip''

''Fun dip''
Acrylique sur bois, miniature (7''15'') 1997

''Après la pluie...''

''Après la pluie...''
Acrylique sur bois (33''x66'') 1996

''Accident #2'' (collection privée)

''Accident #2'' (collection privée)
Mediums mixtes sur bois (72''x60'') 1995.
Description par Sylvain Latendresse, étudiant finissant en histoire de l'art, qui fût désigné pour faire la critique de mon tableau sélectionné lors de l'exposition ''Ces choses en soi'' du module d'arts visuels et de la famille des arts de l'UQAM en 1995. (concours pour la Bourse McAbbie)


Bleu. Une sonorité, une couleur, une texture.
Accident n°2 de Delphine Gélinas.Un bleu abyssal où se fondent le ciel et la mer, sans horizon.

Deux tableaux conformes et différents à la fois sont placés côte à côte. Ils semblent appartenir à la même surface puisque le mouvement de l'un se poursuit dans le second.

Différent car ils pourraient êtres vus indépendamment. La dimension de ce diptyque s'impose au visiteur. La peinture envahit le regard et oblige tous les sens à participer. Sur ce camaïeux, des hiéroglyphes rappellent des signes asiatiques, peut être un monde antérieur, oublié.

En utilisant un cobalt, presque noir pour cette calligraphie, l'artiste appuie la profondeur du bleu à l'arrière plan. Quelques taches de couleurs chaudes créent ça et là, un e étonnante résonnance incandescente à travers cette immensité bleutée. Ce fragile équilibre semble voler en éclats. L'épaisseur de la peinture fait place à une dimension cachée. On ne saisit plus très bien quel plan vient en premier, l'ombre ou la lumière.

Le tableau de droite donne l'impression que l'artiste dévoile quelque chose qui se camoufle sous la couleur. On perçoit une densité de la matière. Le bleu autour de d'une masse presque blanche fait surgir une topologie appartenant à une nouveau continent portant déjà la trace d'un passage, d'un geste. Sur la toile de gauche un signe bleu outremer a été peint sur la surface. À sa base, initiée dans le tableau de droite, une rigole opaline se prolonge jusqu'à la formation d'un nœud.

Étrangement, ce canal creusé dans la peinture parait surgir des profondeurs. Les deux tableaux paraissent alors partager un même espace, un même temps.

Bleu, une couleur, une musique, un ailleurs, un bref passage.

Quelques gravures (travaux universitaires, Lithographie)

Quelques gravures (travaux universitaires, Lithographie)
Aucun article
Aucun article